story_thumb5

Story #5 – Les Jin’rais 1


Cette semaine nous allons vous présenter la notion de « jin’rai » .

Quand un combattant avance dans sa maîtrise du jeu, il va découvrir que certaines combinaisons permettent à son esprit gardien de relâcher plus d’énergie d’un seul coup, permettant alors au combattant d’effectuer une action extraordinaire : il s’agit alors d’un « jin’rai » ( coup éclair ).

Les « jin’rais » se déclinent en six niveaux de puissance et en plusieurs types; attaque, défense et soin. Plus un « jin’rai » a un niveau élevé, plus sa puissance est forte et plus le nombre de composants requis pour son utilisation est important.

 

Ici , l’animation d’un « jin’rai d’attaque » :

La magie et le mystère qui entourent les « jin’rais » provient de la tour de la connaissance qui représente le lieux le plus mystique de tout le Dojo. C’est au sein de cette tour que sont rassemblés les formules et la magie nécessaires à leurs exécution. La représentation des « jin’rai » sur la tour de la connaissance ressemble aux étoiles d’une constellation. A chaque « jin’rai » obtenu, une étoile le représentant s’éclaire sur un pan de la tour. Quand un « jin’rai » a atteint son niveau maximum, apparaît alors la forme de la constellation quelle représente.

La tour permet aussi au joueur de voir les « jin’rais » qu’il a débloqué au cours de ses combats. Il existe de nombreuses utilisations des « jin’rais » connues et enseignées au dojo, mais chaque combattant aura la possibilité de trouver une utilisation du « jin’rai » qui lui est propre.

 

La tour de la connaissance est visible derrière l'arène de combat

La tour de la connaissance est visible derrière l’arène de combat

 

C’est grâce à la tour de connaissance que le joueur va pouvoir prendre le temps d’analyser les « jin’rais » qu’il a acquis et de préparer ses stratégies pour les prochains combats.
Pai Pai sensei

N’oubliez pas de partager et nous laisser vos impressions sur le blog ou les réseaux sociaux !


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Story #5 – Les Jin’rais