DEvBlogTHUMB_20

Dev-Blog #20 – Story Time !


Pour vous mettre dans le bain avant les alpha-tests, nous vous proposons de vous plonger dans l’histoire d’Ultimate Jan Ken Pon !

 

Il était une fois Ultimate Jan Ken Pon…

 

Je vais vous raconter l’histoire fantastique de quatre combattants, une histoire que vous n’allez pas seulement devoir écouter mais que vous allez aussi vivre.

Tout débute avec Tenshi. Etant orphelin, il n’a pas eu d’autres choix que de passer son enfance dans les rues de la grande ville avec pour seul moyen d’évasion, son amour pour les arts martiaux. Courageux et déterminé, Tenshi perfectionne sa technique jour après jour avec pour seul objectif de devenir le champion des Arènes. Petit à petit, il commença à développer son style de combat axé sur la précision de ses coups, cherchant constamment le meilleur équilibre entre rapidité et puissance.

tenshi final ?

Après ces difficiles années d’épreuves, les efforts de Tenshi ont enfin payé. Il est maintenant devenu un combattant aguerri et redouté de tous en raison de sa vitesse d’éxécution, lui offrant un temps d’avance sur ses adversaires, même les plus redoutables.
Tenshi décide de se rendre à l’unique Dojo de « Jan Ken Pon » de la région dans l’espoir d’être choisi par le Maître du Dojo et ainsi devenir un « apprenti » . Il prend donc la route vers le Dojo avec pour seul attirail un petit sac quasiment vide.

 

Il ne tarde pas à se faire une nouvelle amie sur le chemin, qui elle aussi a des étoiles plein les yeux.

Keo-ujkp

Kéo à un parcours complètement différent de celui de Tenshi mais son rêve est pourtant le même. Elle aussi a passé son enfance dans la grande ville, mais pas dans ses rues. Elle est la fille unique d’une famille de nobles réputée dans la région. Au grand désespoir de sa famille, Kéo se fascine dès son plus jeune âge pour les arts martiaux qui sont pour elle un échappatoire, une opportunité de quitter ce milieu qu’elle dit ennuyant. Passionnée et assidue, elle devient rapidement un phénomène dont les combats ne passent pas inaperçus. En effet, les habitants, surpris de voir cette fille rivaliser avec leurs champions lors des combats dans l’Arène, en font rapidement une fierté locale.

Son style de combat allie souplesse et technique, rapidité et précision ce qui lui permet de toujours engendrer des coups d’une efficacité redoutable. Tout comme Tenshi, Kéo a pour objectif de prouver à tous qu’elle est la meilleure combattante de l’histoire, c’est pourquoi elle a aussi décidé de se rendre au Dojo.

 

Après quelques heures de marche, Tenshi et Kéo ont aperçu quelqu’un d’autre à quelques mètres devant eux. Il avait l’air, lui aussi, de se rendre au Dojo. Ils décident de le rattraper et de se présenter.

Son nom est WakBOOM et son passé est quelque peu délicat. Ancien homme de main de la triade, il a déposé les armes depuis bien longtemps et se bat aujourd’hui pour la paix dans le monde en aidant les plus faibles. Ses connaissances le voient comme la force tranquille, sa sagesse et sa puissance faisant de lui un personnage redoutable. Lors des affrontements dans l’Arène, avide de victoire, il laisse exploser sa rage et ne laisse aucune chance à son adversaire ! En effet, WakBOOM se métamorphose lors des combats et redeviens le furieux combattant qu’il a été par le passé, il décharge alors toute sa fureur sur son opposant qui ne peut que subir les assauts répétés de ce géant.
Le style de combat de WakBOOM est reconnaissable parmi des millions; il est orienté sur la puissance et rien d’autre.

WakBoom

Les trois compagnons continuent donc leur marche vers le Dojo, impatient d’arriver et de commencer cette grande aventure.

map12

Quelques heure plus tard, ils y arrivent enfin, ils sont aux portes du Dojo. Devant l’entrée, un vieillard passe le ballet sur les marches. Tenshi lui demande alors s’il peut parler au maître. Le vieille homme lève les yeux et lui répond “Il se tient juste en face de toi”.

L’entraînement de nos jeunes combattants peut enfin commencer. Pai Pai Sensei, le grand maître commence par leur parler du Dojo et de ses esprits gardiens. Les esprits semblent appartenir à une autre dimension et prendre forme par le biais d’une fusion spirituelle avec leurs hôtes. Ils sont présent depuis qu’un apprenti se soit rendu dans un lieu maudit et scélé du dojo et qu’il ait délivré toute l’énergie qui y était confinée…

Le maître leur explique que s’ils arrivent à devenir apprenti un jour, l’école leur remettra leur premier esprit gardien.
Ils devront apprendre à être en symbiose avec celui-ci pour devenir de plus en plus fort et ainsi, accumuler les victoires.

Mais il faut savoir que les esprits gardiens ont leur propre personnalité et ils ne sont malheureusement pas tous bons. Certains ont même brisé la première loi: ne jamais posséder le corps de son hôte. En effet, un esprit maléfique peut influencer le comportement d’un joueur et lui faire réaliser des actions interdites.

Mais ces actions interdites et les objets qui permettent de les réaliser ont été dissimulés sous la « Tour de Connaissance ». C’est pourquoi bien connaître son esprit gardien est indispensable pour tout ceux qui espèrent côtoyer la victoire. Le maître leur conseil d’aller se reposer après leur long voyage. L’entraînement reprendra le lendemain. Kéo, Tenshi et WakBOOM se rendent donc dans le dortoir mais ont du mal à trouver le sommeil, repensant systématiquement à ce que Pai Pai Seinsei leur avait dit plus tôt à propos des esprits gardiens.
Le lendemain matin, le maître décide de leur parler du fameux “jin’raï”… Quand un combattant avance dans sa maîtrise, il découvre que certaines combinaisons permettent à son esprit gardien de relâcher plus d’énergie d’un seul coup, lui permettant alors d’effectuer un coup spécial.
Les « jin’raïs » se déclinent en six niveaux de puissance et en plusieurs types; attaque, défense et soin. Plus un « jin’raï » a un niveau élevé, plus sa puissance est forte et plus le nombre de composants requis pour son utilisation est important. Kéo, très curieuse demanda au maître d’où venait la magie des Jin’raïs. Il lui répondit qu’elle provient de la tour de la connaissance; le lieux le plus mystique de tout le Dojo. C’est au sein de cette tour que sont rassemblés les formules et la magie nécessaire à leur exécution.

sensei_elephant640

Pai Pai Seinsei leur expliqua que pour tirer le maximum d’efficacité et pouvoir exprimer la pleine puissance de l’esprit gardien, le combattant doit inscrire des symboles sur un parchemin. C’est au travers de ces parchemins que l’esprit va pouvoir insuffler toute sa puissance. La création de parchemins représente l’avancement du joueur et la puissance de son union avec l’esprit gardien qui le représente. Plus les parchemins sont raffinés et complexes, plus la communion avec l’esprit gardien est forte !
Après avoir recueilli toutes les informations sur le Dojo, les combattants se sentent prêt à rentrer dans l’Arène. Pendant les prochains jours, ils vont combattre les uns contre les autres dans un respect mutuel afin de devenir le meilleur apprenti de la région.

Souvenez-vous de la première phrase “Je vais vous raconter l’histoire fantastique de quatre combattants, histoire que vous n’allez pas seulement devoir écouter mais que vous allez vivre”.

Je ne vous ai parlé que de trois combattants, il en reste un. Le temps est venu pour vous de savoir…

Je vous avais dit que vous n’alliez pas qu’écouter, mais que vous alliez devoir vivre l’histoire. Le 4ème combattant n’est personne d’autre que vous. Je ne vous raconterai pas son histoire, c’est à vous de la raconter, c’est à vous de l’écrire !

Maintenant c’est à vous de jouer.

Ujkp_couv

Laisser un commentaire